新着ニュース | Les mesures anti Covid-19 pour les EHPAD et les enjeux futurs.

Les mesures anti Covid-19 pour les EHPAD et les enjeux futurs.

07 5月 2020

Le bilan du coronavirus en EHPAD

 

Après le discours attendu d’Edouard Philippe ce lundi 4 mai, nous n’avons malheureusement eu aucune nouvelle ou information concernant le futur des EHPAD et des mesures prises à leur égard.

Nous avons cependant accès au bilan humain du Covid-19 en France à ce jour :      

   137 150 cas confirmés par PCR (EHPAD compris), soit 4183 de plus

   71 548 cas en EHPAD (- confirmés et - probables), soit 144 de moins

   25 531 décès au total (EHPAD compris), soit 330 de plus

   16 237 décès à l'hôpital, soit 177 de plus

   9572 décès en EHPAD, soit 101 de plus

   23 983 hospitalisations en cours, soit 792 de moins

   3147 personnes actuellement en réanimation, soit 283 de moins

   53 972 personnes sorties de l'hôpital, soit 1236 de plus

 

Des chiffres alarmants pour les maisons de retraite médicalisées qui n’ont pour l’instant pas de date officielle de déconfinement.

 

Un déconfinement en 3 étapes 


D’après le Synerpa et Florence Arnaiz-Maumé « Notre enjeu aujourd’hui, c’est le déconfinement en chambre ».

En effet depuis le 20 avril, il est possible pour les familles de rendre visite à leurs proches sous des conditions strictes et qui diffèrent selon les EHPAD. Cette mesure a pour but de soulager les résidents et permettre de réduire l’isolement et de maintenir un lien social.

Le nombre de visite est malheureusement limité et d’autres solutions sont là pour améliorer le quotidien de nos aînés. Les écrans connectés par exemple sont un excellent moyen pour rester en contact avec sa famille.

 

Aujourd’hui le déconfinement vers l’extérieur n’est pas envisageable il faut « nous projeter en juillet pour voir dans quelle mesure et à quel moment nous pourrons rouvrir les portes », explique Florence Arnaiz-Maumé, pour une possible réouverture « entre juillet et septembre ».

 

La déléguée générale du Synerpa souhaite un « déconfinement en 3 phases jusqu’à l’été avec une cartographie adaptée »

 

La phase 1 qui est déjà en cours est de permettre les visites dans les établissements mais aussi le retour de professionnels de la santé (paramédicaux, kinésithérapeutes …).

 

La phase 2 est de définir, avec les tests mis à disposition, les personnes négatives au Covid-19 pour permettre le retour des déjeuners communs et des activités à groupe réduit mais pas seulement.


Comme l’explique Florence Arnaiz-Maumé dans une interview BFMTV au 06 mai, avant le 6 avril il y avait  très peu de test à disposition des EHPAD. Depuis la déclaration du 06 avril on observe un vrai déploiement des tests en établissements à destination des résidents mais aussi du personnel médical. Cela reste très différent d’un territoire à l’autre mais la déléguée générale du Synerpa pense que le test de tous les résidents et des salariés peut être complété d’ici 1 mois ou 1 mois et demi.

 

La phase 3 est la réouverture des portes et une vie sociale « normale ». Il reste cependant l’inquiétude d’une possible vague de chaleur en plus de la situation avec le coronavirus.

Evidemment tout cela va demander un investissement matériel et personnel et c’est pourquoi Florence Arnaiz-Maumé demande à l’Etat de « pouvoir verser les primes et prévoir des renforts de psychologues, de médecins, de psychomotriciens ».

 

Les ARS, mairies et les régions et  les laboratoires de ville se mobilisent de plus en plus et permettent une circulation plus efficace des tests.

En conclusion, les efforts mis en oeuvre par le personnel médical, les EHPAD, les mairies et régions mais aussi les laboratoires de villes améliorent les conditions de soins apportés.
Les conditions restent inégales par région mais l’effort collectif appelle à la solidarité plus que jamais. Il ne faut pas oublier les gestes barrières et il est important de ne pas les cesser à partir du déconfinement. Au contraire nous avons besoin d’être encore plus vigilant pour espérer un retour à la normale plus rapide et évidemment pour protéger les personnes fragiles.


Pour plus d'informations rendez vous sur www.gouvernement.fr

 

 

 

 

sources :

gouvernement.fr

www.bmftv.com

www.ouest-france.fr

https://www.lesechos.fr/


Crédit photo :
gouvernement.fr